Par la fenêtre ouverte…

Par la fenêtre ouverte, je vois les gouttes de pluie s’écraser contre la vitre, les arbres dansent avec le vent. Il pleut, les maisons ne bougent plus. Il fait froid dehors, personne n’expose son corps.
Par la fenêtre ouverte, j’entends la pluie. Chaque goutte qui tombe me fait l’effet d’une bombe. Le vent souffle fort, le train klaxonne, mais qui l’entend ? Personne.
Par la fenêtre ouverte, j’imagine la pluie m’inonder, mouillant mes pieds, les maisons s’envoler et quelques mètres plus loin s’écraser. Nous ne sommes pas en sucre ! Mais la pluie le sait-elle ?

Vincent Courtier

Une réflexion au sujet de « Par la fenêtre ouverte… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s