Souvenir d’école.

Elle se souvient de ce jour à l’école primaire en classe de CM1 lors d’un exposé qu’elle a très bien préparé pour avoir une excellente note. Elle commence son exposé, le professeur lui demande de quoi elle va parler, elle lui répond « les lapins ». Elle commence à lire, à présenter le sujet. Ses camarades de classe la regardent en rigolant.

Aussitôt elle s’est arrêtée de lire. Elle entend tous ces rires dans sa tête. Elle ne veut qu’une seule chose: se cacher. Elle est mal. Elle rougit. Et elle retourne à sa place.

Depuis ce jour, elle a un blocage. Elle ne veut plus lire à voix haute en cours devant les autres et ne le fera plus. Elle se sent toujours très humiliée.

Amélie Pierrot.

Je me souviens.

Je me souviens que mon frère a coupé mes cheveux quand j’avais 5ans.

Je me souviens des yoyos, de la corde à sauter et de la marelle pendant les récréations.

Je me souviens d’avoir cassé le vase- coupe de fruits de ma grand-mère.

Je me souviens de m’être ouverte le ventre en sautant le grillage pour aller chez le voisin.

Je me souviens que ma grand-mère me forçait à manger des épinards.

Je me souviens que je tapais mes poupons.

Je me souviens de mes listes pour le « Père Nöel ».

Je me souviens de la petite souris qui m’apportait des sous.

Je me souviens d’avoir regardé « oui-oui » étant petite.

Je me souviens des bonbons « skittles ».

Amélie Pierrot

SANS TITRE de Paul Klee

Les couleurs sont sombres.Une couleur se voit plus, le orange.Il y a deux dents pointues et trois rectangulaires.Les yeux ne sont pas de la même grosseur, ils ne sont pas symétriques.Cela ressemble à un ours en peluche avec lequel on ne voudrait pas dormir.J’ai choisi cette oeuvre parce que je la trouve un peu bizarre.Le peintre n’a pas mis de titre, moi j’aurais mis « l’ours énervé » parce que il y a une violence qui se dégage de ce tableau .Les morceaux de son visage se détachent, on dirait un puzzle pour enfants mais on se demande s’il n’est pas trop dangereux pour être mis entre leurs mains.

Cintia Martins