Je me souviens de ce jour…

Je me souviens de ce jour ensoleillé en cours d’histoire-géo, en 5ème.

J’étais à la place qui touchait le bureau de la prof.
Juste devant moi, il y avait une tour d’ordinateur qui me tournait le dos.

Je m’ennuyais, alors j’ai décidé d’insérer un stylo dans un trou de l’ordinateur jusqu’au moment où j’ai entendu un bruit sec et fort ,et là, j’ai vu de la fumée sortir de la tour.

 Quinze minutes après je me suis retrouvé dans le bureau du principal avec 2 jours d’exclusion et le remboursement total de l’ordinateur !

500 euros non réglés par les assurances.

Mes parents étaient ravis.

Dorian Raigue

Publicités

Je me souviens…

Je me souviens  du jour où j’ai eu mon premier portable.

Je me souviens du groupe de musique  » Ozone ».

Je me souviens  du coussin jaune que je grattais à longueur de journée.

Je me souviens du film « Moi César 10 ans et demi 1m39″.

Je me souviens de la boisson gazeuse qui était rose, jaune, bleu et qui s appelait  » Fluo »

Je me souviens d’une pub où l’enfant dit  » Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice ! ( le poisson)  »     

Je me souviens de ma chute à vélo contre un mur qui m’a ouvert l’arcade droite.

Je me souviens de la Gameboy Color et Advance..

Je me souviens de l’émission « Bigdeal » avec Vincent Lagaf.

Je me souviens des semelles de chaussures qui s’allumaient avec des couleurs quand on marchait.

Soft Toilet Claes Oldenburg

                                    Soft Toilet

Cette sculpture remplie au pok, peinte à la liquitex représente une cuvette de WC irréellement molle. Complétement déformée. Je trouve que le mot « oeuvre » est de trop pour cette sculpture. Elle n’a rien de beau. Je trouve même cela très laid sans aucun intérêt.Peut être un peu humoristique. Très provocateur.

La chasse d’eau fait penser à une vulgaire valise de plastique ouverte. La cuvette peut faire croire à l’organe sexuel de la femme, ou un vulgaire sac poubelle ce qui n’est pas très flatteur !

Une « oeuvre » très déroutante, dégoûtante ? Je pense que l’idée de l’artiste était de faire réagir celui qui regarde l’oeuvre.

Et il a réussi…!

Dorian Raigué 2°LOG